NORMES ET RÉGLEMENTATION DES ESCALIERS ET BALUSTRADES

Les normes et réglementations des escaliers vont différer suivant le lieu d'implantation ainsi que les types d'utilisateurs. Compte tenu du nombre important de textes relatifs aux dimensionnements des escaliers, ce recueil ne se définit pas comme exhaustif.


Les normes et réglementations des escaliers vont différer suivant le lieu d'implantation ainsi que les types d'utilisateurs. Compte tenu du nombre important de textes relatifs aux dimensionnements des escaliers, ce recueil ne se définit pas comme exhaustif.

- Les escaliers intérieurs de logement individuel
- Les escaliers industriels
- Les escaliers pour évacuation incendie

LES ESCALIERS INTÉRIEURS DE LOGEMENT INDIVIDUEL

Les règles de construction concernant les escaliers d'intérieur dans les habitations sont définies par des normes non obligatoires en matière de construction privée.
Seules les habitations individuelles destinées à être louées ou vendues doivent se conformer à des normes de construction et à une réglementation relative à l'accessibilité aux personnes handicapées.

Retrouvez l'ensemble de nos escaliers d'intérieurs sur notre page dédiée !

ici votre image

​​​​​​​Normes pour garde-corps de logement individuel

Il est conseillé de se conformer aux normes de fabrication NF P01-012 et NF P01-013 pour assurer le niveau de sécurité maximum à votre garde-corps d'escalier.

Ces normes définissent les dimensions et les essais des garde-corps d'escalier et d'étage, en voici les principales  dimensions:

Les dimensions conseillées d'un escalier

Les dimensions classiques d'un escalier peuvent se définir suivant les critères suivants:
- Hauteur de marches : entre 17 et 21 cm
- Giron de marche : entre 21 et  27 cm
- Largeur de l'escalier : > 70 cm


A savoir: La loi de Blondel définit le confort d'un escalier selon la hauteur des marches et le giron.

LES ESCALIERS EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIELS

Ces escaliers sont soumis au code du travail ainsi qu'aux normes définissant les accès industriels (NF E85-015 et EN ISO 14122-3).

Les niveaux de sécurité ainsi que le dimensionnement général de l'escalier suit des règles strictes.

Retrouvez l'ensemble de nos escaliers industriels sur notre page dédiée !

ici votre image

LES ESCALIERS POUR ÉVACUATION INCENDIE

Les  mesures de sécurité contre les risques d'incendie sont applicables à tous les établissements, quelle que soit l'ancienneté des constructions et installations.

En matière de sécurité incendie, le règlement du 25 juin 1980 définit les dispositions générales de la sécurité contre l'incendie dans les établissements recevant du public. 

Retrouvez l'ensemble de nos escaliers industriels sur notre page dédiée !

ici votre image

​​​​​​​

La réglementation concernant la sécurité incendie étant complexe, nous ne traiterons ici  que les points du règlement  touchant le classement des bâtiments ainsi que les dégagements pouvant être constitués d'escaliers, d'échelles fixes ou d'échelles rétractables.

Le classement des établissements

Les types d'établissements

Les établissements sont classés en types, selon la nature de leur exploitation. Cette classification permet de connaître les textes applicables.

Etablissements installés dans un bâtiment :

J - Structures d'accueil pour personnes âgées et personnes handicapées
L - Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple 
M - Magasins de vente, centres commerciaux 
N - Restaurants et débits de boissons 
O - Hôtels et pensions de famille
P - Salles de danse et salles de jeux 
R - Etablissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement 
S - Bibliothèques, centres de documentation
T- Salles d'expositions 
U - Etablissements sanitaires
V - Etablissements de culte 
W - Administrations, banques, bureaux 
X - Etablissements sportifs couverts 
Y - Musées 

Etablissements spéciaux :

PA - Etablissements de plein air 
CTS - Chapiteaux, tentes et structures
SG - Structures gonflables 
PS - Parcs de stationnement couverts 
GA - Gares
OA - Hôtels-restaurants d'altitude
EF - Etablissements flottants
REF - Refuges de montagne

Les catégories d'établissements

Tous les établissements sont, quel que soit leur type, classés en deux groupes et 5 catégories, d'après :

•    L'effectif des personnes constituant le public,
•    L'effectif des autres personnes se trouvant à un titre quelconque dans les locaux accessibles ou non au public.



1er Groupe d'établissement

2ème Groupe

Catégorie

1ère catégorie

2ème catégorie

3ème catégorie

4ème catégorie

5ème catégorie

Effectif

+ de 1500

de 1500 à 701

de 700 à 301

Moins de 300

Moins de 200 tout établissement

Moins de 100 pour les hôtels


Le principe des unités de passage

On appelle dégagement toute partie de la construction permettant le cheminement d'évacuation des occupants : porte, sortie, issue de secours, zone de circulation, escalier, couloir, rampe…
Ces dégagements sont dimensionnés suivant des unités de passage.

Le  principe général, est que chaque dégagement doit avoir une largeur minimale de passage proportionnelle au nombre de personnes pouvant l'emprunter.
La largeur des dégagements est calculée en fonction des unités de passage, l'unité de passage a une largeur de 0.60 m.

Les règles pour définir la largeur des dégagements :

- Quand un dégagement ne comporte qu'1 ou 2 unités de passage, la largeur de ce dégagement est portée de 0.60 m à 0.90 m et de 1.20 m à 1.40 m .
- Les établissements comportant des effectifs de plus de 200 personnes ne doivent pas comporter des dégagements  normaux ayant une largeur inférieure à 2 unités de passage.

+ de 50 points de vente en France en Europe et au Canada

Conseils d'experts, votre devis en 48h

+ de 30 ans d'expérience à l'écoute de nos clients

Livraison express 72h sur nos produits en stock